Archive for the ‘education’ Category

Trusted Resources for Churches from Leading Experts – Ressources fiables pour les Eglises de la part des Experts

Voici un website utile pour les leaders des Eglises pris dans le tourbillon du coronavirus.

Below is a helpful website for Church leaders dealing with coronavirus crisis.

https://coronavirusandthechurch.com/

Voici un document utile

Préparer votre
Église face au
Coronavirus
(Covid-19)

Preparing-Your-Church-for-Coronavirus

COVID-19_stepbystep_French_

Standards Internationaux Communs pour la pratique du développement communautaire

Voici les standards internationaux pour la pratique du développement communautaire:

IACD_27-Standards-Guidance-May-2018_French_V4

 

Cliquer pour accéder à IACD_27-Standards-Guidance-May-2018_French_V4.pdf

Sages Conseils de Martin Luther pendant la peste noire en Europe, au 16e siècle

« Je demanderai à Dieu par miséricorde de nous protéger. Ensuite, je vais enfumer, pour aider à purifier l’air, donner des médicaments et les prendre. J’éviterai les lieux, et les personnes, où ma présence n’est pas nécessaire pour ne pas être contaminé et aussi infliger et affecter les autres, pour ne pas causer leur mort par suite de ma négligence. Si Dieu veut me prendre, il me trouvera sûrement et j’aurai fait ce qu’il attendait de moi, sans être responsable ni de ma propre mort ni de la mort des autres. Si mon voisin a besoin de moi, je n’éviterai ni lieu ni personne, mais j’irai librement comme indiqué ci-dessus. Voyez, c’est une telle foi qui craint Dieu parce qu’elle n’est ni impétueuse ni téméraire et ne tente pas Dieu. » Martin Luther

Source : Œuvres de Luther Volume 43 p. 132 la lettre « Que l’on puisse fuir une peste mortelle » écrite au révérend Dr. John Hess.

 

A Conversation with Condoleezza Rice

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous

Please click on the link below

A Conversation with Condi 2020 on Vimeo

WHO WILL LIVE FOR THOSE WHO NO LONGER HAVE HEADS? A shout in the desert of International Community

You didn’t hear… or did you hide willingly under the bed of abstraction?

Maybe you did hear about Boko Haram and other terrorist movements in action…

But, you see, your geography professor told you as did your musician,

With all the calm and seriousness of an academician,

That Kousseri, Maroua, Mora, Tourou, Moskota, Koza, Ouzal, Mozogo,

And other localities or infrahuman countries must go,

Because their humanity index is so low, and,

They are located on an unknown planet, the land of tomorrow.

Why worry about the future

While one calmly drinks today’s culture?

 

Maybe you didn’t see what is happening on social media as your soul became a taro…

Because, above all, you must set your economic priorities right to beat the antihero

And accumulate as much power and things as you can carry in your empty barrow.

Your business professor told you so, with his academic sombrero.

Your financial advisor is such a genius so different from the harrow

That you gather things, things and more things, and the great dinero.

You eat power, power and more power over bones without a marrow.

Aren’t they mere keys to your success today and tomorrow?

Your eyes can’t see while you dream to be the next pharaoh

And, after all, your neighbor is just a dried arrow!

 

Who will cry for those who no longer have heads?

Who will become a shelter for those who no longer have beds?

Who will eat for those who can no longer smell the odor of fresh breads?

Who will bring joyous colors to lives painted in multiple reds?

Who will tell Europe, America, Asia and others, that Boko Haram spreads

Faster and deeper than the swiftest fighters and meds?

Who will act? Who will dig? Who will lovingly address the roots

Instead of relying solely on boots?

 

Oh! I wish you and I were the recovered triumphant shouts of the voiceless!

Oh! I wish you and I were the beautiful tears of the tearless!

Oh! I wish you and I were the real wealth of the resourceless!

Oh! I wish you and I were the reconstructed ramparts of the powerless!

Oh! I wish you and I were the regained smiles of the hopeless!

Oh! I wish you and I were the lost but found face of the faceless!

Oh! I wish you and I were the living image of the divine rock for the baseless!

Oh! I wish you and I were the real value of lives so priceless!

Regardless of our religious backgrounds, we are all humans;

Would you and I actively navigate against the currents and stop treating others as subhumans?

 

Moussa Bongoyok, PhD

Professor of Intercultural Studies and Holistic Development

President of Institut Universitaire de Développement International (IUDI)

Andragogie pour la cohabitation pacifique et developpement holistique -5e Conference internationale des leaders *** Andragogy for Pacific Cohabitation and Holistic Development – 5th International Conference of leaders

Report from the 5th International Conference on Andragogy for Peaceful Cohabitation and Holistic Development in Cameroon

 

Vivre la Bonne Nouvelle dans un contexte africain/living the Good News in an African context

Pour lire cet article, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous (In order to read this article, please click on the link below):

 

https://wciujournal.wciu.edu/area-studies/2019/11/18/vivre-la-bonne-nouvelle-dans-un-contexte-africain-living-the-good-news-in-an-african-context

Boko Haram and Trauma – Boko Haram et Traumatisme

POUR PLUS DE DETAILS VEUILLEZ VISITER http://myiudi.org/home/

ou http://www.iudi.org

Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez nous contacter sur comm[at]iudi.org (veuillez remplacer [at] par @)

 

FOR MORE INFORMATION PLEASE VISIT http://www.iudi.org

If you want to enroll, please contact us at comm[at]iudi.org (please replace [at] with @)

Mission accomplie dans l’intégrité -Poème en hommage à Adama DIOUF (1964-2018)

adama diouf

Comment écrire quand les mains sont en grève

Et cachées dans le château des fibres du cœur ?

Comment parler quand la voix lutte sans trêve ?

Comment penser quand les larmes amères chantent en chœur ?

Adama, ton départ est si brusque

À nos yeux enveloppés de douleur,

Que du fond de notre âme débusque

Un questionnement sans couleur :

Que signifie ce départ énigmatique

Sans Jàmm ak jàmm et le dernier jour de l’an ?

Est-ce un subtil sermon charismatique

Comme pour nous dire dans ton dernier élan

Que tu as déjà terminé ta mission et ta course

Après avoir servi avec amour, diligence, zèle et fidélité ?

Est-ce une invitation à puiser à la divine source

En toute sincérité et dans l’intégrité

Afin d’achever avec honneur notre terrestre pèlerinage

Quand viendra notre tour de rejoindre notre Créateur ?

Seigneur apprends-nous à gérer notre temps sans gaspillage.

De tous tes dons et talents fais-de nous d’excellents administrateurs.

Nous ses amis, ses parents, sa famille, ses sœurs et ses frères

Secoués par l’ouragan de la peine sur l’océan de la séparation.

Apprends-nous à garder les yeux fixés sur ta divine sphère

D’où jaillira la seule consolation de nos âmes en divagation.

 

                                                                                                                 Moussa Bongoyok

                                                                                                                  Le 1er Janvier 2019

Suite au décès du Pasteur Adama DIOUF survenu le 31 décembre 2018 dans son Sénégal natal et plus précisément à l’hôpital Saint Jean de Dieu de Thiès des suites d’une courte maladie. Adama est né le 5 Septembre 1964 à Langomack au Sénégal. A l’heure de sa promotion en gloire, il était Président du Conseil d’Administration de l’Institut Universitaire de Développement International (IUDI) et WAR CC Advisor à World Vision.

Adama fut un excellent pasteur, un pionnier courageux, un enseignant dynamique, un missionnaire passionné, un visionnaire équilibré, un ami sincère de tous les enfants, un ambassadeur infatigable de la compassion chrétienne et de la paix auprès des adeptes de diverses religions à travers le monde, un excellent leader, un père de famille attentionné, un fidèle serviteur de l’Éternel.  Nous remercions le Seigneur qui a bien voulu nous le prêter comme camarade de classe, ami intime, plus que frère, et très proche collaborateur dans le ministère. Mon épouse Priscille et moi sommes également reconnaissants à notre Père céleste pour la grâce de le revoir encore en sa sainte présence et pour l’éternité selon la bienheureuse espérance décrite dans 1 Corinthiens 15. Nous invitons tous les frères et sœurs à prier et à soutenir son épouse Sylvie et leurs enfants.

Note: « Jàmm ak jàmm », qui apparaît dans le dixième vers, signifie « au revoir » en Sérère (la langue maternelle de Adama DIOUF).

(c) Copyright by Moussa Bongoyok, 2019.

Pasteur René DAIDANSO

%d blogueurs aiment cette page :