Archive for the ‘contributions africaines’ Category

The Determinants of the Low COVID-19 Transmission and Mortality Rates in Africa: A Cross-Country Analysis

This is an interesting study. The authors are: Yagai Bouba, Emmanuel Kagning Tsinda, Maxime Descartes Mbogning Fonkou, Gideon Sadikiel Mmbando, Nicola Luigi Bragazzi and Jude Dzevela Kong. Here is their conclusion:

« In the present study, we found that in Africa, the clinical conditions and health system capacity were predictors of both COVID-19 transmission and fatality, while socio-economic indices were associated only with the risk of COVID-19 transmission. This study complements and adds to the existing studies investigating the possible reasons for the low rates of COVID-19 cases and deaths in Africa and offering a broader picture at the continent level. »

« Our results emphasize the need for Africa to strengthen its overall health system capacity to efficiently detect and respond to COVID-19, as well as to potential future pandemics and outbreaks. Further studies based on the data collected at an individual level are warranted to confirm these observations. Moreover, for a better understanding of COVID- 19 epidemiology across the continent, such studies should also consider the SARS-CoV-2 viral diversity. »

Amour inconditionnel – Samuel Traoré

Le témoignage de l’Ivoirien Samuel TRAORE mérite d’être connu de tous les fils et filles du continent africain et du monde. Orphelin et aveugle, il a refusé de subir les assauts de la vie et du négativisme. Il a nagé à contre courant. Aujourd’hui il est chantre, prédicateur, formateur en musique et en informatique, coach en développement personnel et en techniques de communication. Par-dessus tout, il est un modèle et une source d’inspiration pour une jeunesse africaine en quête de repères. Pour en savoir plus, veuillez consulter le lien original: https://www.youtube.com/watch?v=Vpln5LJiObk

The testimony of the Ivorian Samuel TRAORE deserves to be known to all the sons and daughters of the African continent and the world. Orphan and blind, he refused to endure the assaults of life and negativity. He swam against the current. Today he is a singer, preacher, music and computer trainer, personal development coach, and trainer in communication techniques. Above all, he is a role model and a source of inspiration for African youth searching for benchmarks.

Kwame Nkrumah – Revue Philosophique Bantu -Septembre 2021 No 5

« Kwame Nkrumah nous attire depuis notre jeunesse. Ses écrits philosophiques et ses actions politiques continuent de nourrir la conscience philosophique et la politique africaine. En parcourant quelques ouvrages et thèses universitaires consacrés à Nkrumah, nous sommes surpris de constater qu’on le réduit souvent à sa dimension politique d’anti-néocolonia- liste et de Panafricaniste. Or, Nkrumah est d’abord et avant tout un philosophe. C’est à partir de la philosophie qu’il pense la politique de la libération, de la construction et du développement des États-Unis d’Afrique. On ne peut donc pas com- prendre ses théories et sa pratique politiques sans passer par la connaissance de son architectonique philosophique. » Prof. Daniel DIA MBWANGI DIAFWILA, Vice-Président chargé des relations internationales et de la coopération académique au sein de l’Institut Universitaire de Développement International (IUDI)

http://www.lajourneedumanuscrit.com/Revue-Philosophique-Bantu

Va va na a Bi nga – Let us give to our Lord – Donnons à notre Seigneur

Dimèsh m’vi skway a Zhiklè a ganzavar Mafahay, a n’gècè ndalinga. Chant d’offrande accompagné de la harpe Mafa et au rythme de la danse ndalinga. Offering song accompanied by the Mafa harp and to the rhythm of the ndalinga dance.

Orality in African Context: Learning Style & Pedagogy 

Gorée ou le miroir de la liberté

A-t-on le droit de chanter

quand l’intelligence humaine est esclave de la méchanceté ?

A-t-on le droit de danser

quand le pied du prochain cherche en vain un appui ?

A-t-on le droit de jubiler

quand les chaînes de l’esclavage avalent du sang frais ?

A-t-on le droit de rire

quand la mort est célébrée comme un précieux ami ?

A-t-on le droit de festoyer

quand Gorée se tortille au sommet des langues de feu ?

Ne me parle pas, dragon de l’Ouest,

car mes oreilles sont en divagation au marché de j’aurais été.

Ne me console pas, serpent de l’Est,

car mon cœur est parti à la rivière de si j’avais su.

Ne me fais pas visualiser ton film, foudre du Nord,

car mes yeux sont enfouis dans le champ de j’aurais voulu.

Ne me chatouille pas, diamant du sud,

car mon rire s’est évanoui sur la montagne de si j’avais pu.

Gorée, ô Gorée ! que puis-je dire?

Aucune parole n’est assez forte

pour traduire les sentiments d’un cœur devenu caillou

dans le désert de l’absurdité de la condition humaine.

Mais crois-moi, Gorée,

Un jour les chaînes danseront de joie sur les ailes des étoiles.

Un jour Dieu jettera son regard favorable

et ressuscitera les ossements desséchés des cris silencieux.

Composé à Mbour au Sénégal le 16/10/2009, après avoir visité l’île de Gorée la veille, et en route vers le village de mon très regretté ami Adama Diouf.

© Copyright by Moussa Bongoyok, 2009.

La pauvreté en Afrique: Causes réelles, effets pervers et stratégie de riposte en contexte camerounais

SOSI A BI ZHIKLE- MERCI DIEU – THANK YOU GOD

Plantes médicinales d’Afrique subsaharienne

À l’heure où plusieurs maux menacent la santé des populations africaines déjà fragilisées par une paupérisation croissante, de nombreuses personnes se tournent vers plantes par conviction ou par nécessité. Bien entendu, la médecine naturelle a fait ses preuves en Afrique et dans le monde. Elle mérite d’ailleurs une place de choix dans nos stratégies de santé publique. Toutefois, les plantes médicinales peuvent aussi entraîner d’autres complications graves si elles ne sont pas déterminées, manipulées et conservées avec précaution. Pour cette raison, Contributions Africaines met à votre disposition d’excellentes ressources accessibles gratuitement en ligne.

Recueil de plantes médicinales en Afrique de l’Ouest — SECAAR (document valable aussi en Afrique centrale)

http://www.secaar.org/content/visual.php?id=3&idelement=212&nomchamps=filinkdocument

Plantes médicinales et pratiques médicales au Burkina Faso (document valable pour tous les pays sahéliens — excellent manuel d’éducation à la santé publique en zone rurale) http://www.jardinsdumonde.org/wp-content/uploads/2016/06/Manuel-Plantes-medicinales-pour-le-soin-de-la-famille-au-Burkina-Faso-léger.pdf

La médecine naturelle tropicale – ANAMED (Précieux documents disponibles en plusieurs langues)

https://www.anamed-edition.com/en/downloads.html

La pharmacopée des plantes médicinales de l’Afrique de l’Ouest

Unissons-nous – Let us all unite

Le Dieu Créateur est le Seigneur.

Et Jésus-Christ est le seul Sauveur.

Seras-tu en paix avec le Père

Quand tu fais la guerre à ton frère ?

C’est vrai que nous sommes différents,

Mais nos veines ont le même sang.

Chrétiens, cessons de nous faire la guerre.

Rejetons les armes de cette ère.

Unissons-nous, donnons-nous la main ;

Demeurons tous sur le droit chemin.

Que l’Esprit du Seigneur nous remplisse,

Que la mission du Christ s’accomplisse.

Livrons le bon combat de la foi.

Que le saint amour soit notre loi ;

Un amour vérité et service,

Un amour bonté et sacrifice.

Au paradis, point de divisions,

Ni d’humaines dénominations.

Vivons notre céleste patrie,

Et l’Eglise sera moins meurtrie.

Extrait de Moussa Bongoyok Joyeux malgré la Crise (Pasadena, CA : Trinity Press, 2002) p. 15

%d blogueurs aiment cette page :