Posts Tagged ‘beau’

Poème en hommage au papa René DAIDANSO

Rene Daidanso et Moussa Bongoyok Amsterdam 2000Tremblez, baobabs d’Afrique !

Rampez, montagnes du Sahel !

Tordez de douleur, Logone et Chari !

Empruntez aux aigles leurs ailes, éléphants d’Afrique !

Notre père Daïdanso s’est envolé.

Les orphelins spirituels crient à travers le monde entier,

Mais l’univers est devenu subitement sourd.

Une plume de coq a terrassé les lutteurs de Fianga.

Un tsunami secoue le monde évangélique.

L’un après l’autre nos ainés nous quittent

Sans nous laisser le temps d’essuyer nos larmes.

Le film du temps de Job revient en force

Brisant au passage les caméras de Hollywood.

Entendez-vous les lamentations des forêts africaines ?

Observez-vous les pas de danse funèbre du Kilimandjaro ?

Entendez-vous le sable du Sahara dire : « Oh ! Oh ! Oh ! » ?

Où est Ngarasso ?

Où est Kouadio ?

Où est Daïdanso ?

Les pieds les plus beaux

Sont partis en lambeaux…

Devant cet océan ténébreux de tombeaux,

O Dieu, fais-de nous des flambeaux !

Que nos cris de douleur deviennent un humble paquebot

De pèlerins qui marchent sur les traces des aînés fidèles et super globaux

Qui ont eux-mêmes suivi l’exemple du Seigneur de la terre et des eaux!

 

Moussa Bongoyok

La Mirada, CA (USA)

Suite au décès de son père spirituel, le Pasteur René DAIDANSO MA DJONGWE.

Né le 15 Mars 1944, le papa DAIDANSO été promu en gloire le samedi 27 Septembre 2014 à 18h dans son domicile à N’Djaména (Tchad). Il est mort des suites d’une longue maladie. Prions pour sa femme Martine et leurs enfants.

© Copyright, 2014 by Moussa Bongoyok.

Papa Rene Daidanso

CHOISIR SES AMIS AVEC PRUDENCE

« Ayonkogoro nti na okoto annya ti. » (proverbe akan du Ghana)

« It was because of bad friends that the crab has no head. » Akan proverb Ghana

“C’est à cause de mauvais amis que le crabe n’a pas de tête.” (proverb akan du Ghana)

Signification: Il faut choisir ses amis avec prudence.

Source: http://content.ghananation.com/templates/?a=89

Parallélisme biblique

La forme singulière du crabe intrigue nombre d’observateurs. Aussi l’Afrique est-elle riche en contes et légendes qui essaient d’expliquer pourquoi il ne semble pas avoir de tête. Si plusieurs contes rendent le crabe responsable de sa propre mésaventure à cause de sa négligence ou de son orgueil, un conte ghanéen trouve plutôt c’est la faute de l’araignée.  D’après ce conte, le crabe et l’araignée étaient des amis. Mais le crabe était plus beau et avait une très belle voix. Or, les deux nageaient souvent ensemble et avaient coutume de déposer leurs têtes sur le bord de la rivière avant de se plonger dans l’eau.  Un jour, mûe par la jalousie, l’araignée sortit précipitamment de la rivière où ils nageaient, s’empara de la tête du crabe et s’évanouit dans la nature. Par pitié, Dieu donna au crabe de nouveaux yeux et une nouvelle bouche pour lui permettre de survivre mais il ne retrouva plus sa forme d’antan. D’où le proverbe : “C’est à cause de mauvais amis que le crabe n’a pas de tête.”

Ce conte nous fait penser à un personnage biblique doté d’une force extraordinaire mais qui, à cause d’une mauvaise amie, a d’abord perdu  ses yeux, et ensuite sa vie. Vous l’avez deviné, il s’agit de Samson (voir Juges chapitres 13-16). Personne ne souhaite terminer sa vie comme Samson. Pourtant, nombreux sont ceux et celles qui chaque jour, s’accrochent à de faux amis au grand mépris des avertissement bibliques (Cf. Psaume 1 :1-3 ; Proverbes 4 :14-19 ; 1 Cor. 15 :33). En tant que croyants, nous devons aimer tout le monde, même nos ennemis (Matthieu 5 :43-45). Mais il y a une grande différence entre aimer une personne et en faire son ami(e) intime. Soyons sages, prions et réfléchissons mûrement avant de choisir nos amis et nos compagnons. Confucius disait : « Trois sortes d’amis sont utiles, trois sortes d’amis sont néfastes. Les utiles : un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé. Les néfastes : un ami faux, un ami mou, et un ami bavard. »  Quoique nous n’épousions pas la philosophie religieuse de Confucius, nous saluons la justesse de sa pensée sur ce point.  Nous ajoutons toutefois qu’il n’est pas suffisant qu’un(e) ami (e) soit droit(e), fidèle et cultivé(e). Il faudrait qu’il ou elle ait la crainte de Dieu, vive dans la droiture, et partage les mêmes convictions spirituelles que nous.  Daigne le Seigneur nous accorder la grâce et la sagesse de nous détacher de toute amitié piégée et de trouver nos amis intimes parmi ceux et celles qui craignent Dieu et le servent fidèlement !

© Copyright by Moussa Bongoyok, 2014.

%d blogueurs aiment cette page :