Posts Tagged ‘humility’

QUE QUELQU’UN D’AUTRE FASSE TON ELOGE

“M’bela ka a Poulda” (N’gelegedma mafahai)

“Tu es plus beau que Poulda” (Proverbe mafa)

“You are more handsome than Poulda” (Mafa proverb)

Signification: Ne fais pas toi-même ton éloge.

 Parallélisme biblique

Dans les années soixante-dix et quatre-vingt, ce proverbe revenait souvent dans les  conversations des adultes, surtout dans la ville de Mokolo et ses environs. Poulda était alors un homme célèbre pour sa beauté physique à telle enseigne que, dans l’imaginaire populaire, il était consacré roi de la beauté en pays Mafa. Aussi, quand quelqu’un vantait ses mérites, il suffisait de lui dire: “Tu es plus beau que Poulda” pour le remettre à sa place. C’était en fait de l’ironie.

Ce proverbe mafa attire l’attention des êtres humains sur la vanité de l’orgueil.  En réalité, nul ne peut se vanter d’être le plus beau, le plus riche, le plus intelligent ou le plus sage.  La condition humaine est si complexe et changeante qu’il vaut mieux ne pas se hisser soi-même sur un piédestal qui peut s’avérer fatal.  En outre, il n’est pas bienséant de se jeter soi-même des fleurs. N’est-il pas écrit: « Que ta bouche ne chante pas tes louanges, laisse aux autres le soin de le faire. Oui, que ce ne soit pas toi, mais quelqu’un d’autre, qui fasse ton éloge.” (Proverbes 27:2, La Bible du Semeur)?

Nous vivons dans un monde où la tentation de s’élever soi-même est si grande que  nous pouvons facilement ignorer l’avertissement du Seigneur qui, dans sa divine sagesse, a dit : « En effet, celui qui s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé.”  (Luc 14:11, la Bible du Semeur). Quoique le chemin de l’humilité soit la moins attrayante, elle demeure  la plus prometteuse car “l’humilité précède la gloire” (Proverbes 15:33).

Ne nous élevons pas nous-mêmes. Ne vantons pas nous-mêmes nos mérites.  Laissons les autres apprécier. Et même quand les félicitations pleuvent,  accueillons les avec un cœur humble. En réalité, Dieu seul est grand. Tous nos modestes succès ne sont que des gouttelettes dans l’océan de sa provision, de sa faveur, et de son amour.

Notre prière est que Dieu nous donne la force d’exceller dans tous les domaines nobles et utiles à la société sans laisser l’orgueil démolir ce que nous construisons. 

© Copyright, Moussa Bongoyok, 2012.

L’HUMILITE EST LE PALAIS DE LA VRAIE GRANDEUR

« Kujima, uryengi kanthu ndi wala, kusoka uwengi waka. »

(Proverbe Tonga du Malawi)


« Kneeling you eat with others, keep standing and you eat nothing. »

(Tonga Proverb from Malawi)

« Si tu t’agenouilles, tu mangeras avec les autres ;  si tu te tiens debout, tu ne mangeras rien. » (Proverbe Tonga du Malawi).

Sens : Celui ou celle qui s’humilie acquiert beaucoup de biens et d’honneurs.

Parallélisme biblique

Dans la société traditionnelle Tonga, les jeunes s’agenouillent devant les anciens pour leur montrer du respect.  Or s’agenouiller devant quelqu’un n’est pas chose facile. L’agenouillement physique n’est en fait que la partie visible de l’iceberg du brisement intérieur. Avant de s’agenouiller devant quelqu’un sans contrainte extérieure, il faut auparavant admettre intérieurement ses limites, sacrifier son ego, et accepter librement de s’incliner devant autrui. Car  l’humilité est un abaissement volontaire. Cela n’est pas du tout facile, surtout quand on sait que l’être humain a tendance à être orgueilleux.  Mais, pour revenir à la culture Tonga, les jeunes qui acceptent de faire ce geste d’humilité s’attirent les faveurs des anciens. Ces derniers ouvrent alors aux jeunes qui sont humbles et respectueux leurs trésors de connaissances et de sagesse, éléments essentiels pour l’enrichissement et le leadership.

L’humilité est formidable. La Bible parle abondamment de cette vertu qui n’attire pas les regards mais qui est pourtant la seule clé capable d’ouvrir la porte de la gloire authentique. Voici quelques versets bibliques qui s’y rapportent :

« Sois humble et révère l’Eternel, tu seras riche et honoré, et tu recevras la vie. » Proverbes 22 :4 (La Bible du Semeur).

« L’orgueil de l’homme le mène à l’humiliation, mais la modestie obtient les honneurs. » Proverbes 29 :23 (La Bible du Semeur).

« Ne faites donc rien par esprit de rivalité, ou par un vain désir de vous mettre en avant; au contraire, par humilité, considérez les autres comme plus importants que vous-mêmes ; et que chacun regarde, non ses propres qualités, mais celles des autres. » Philippiens 2 :3-4 (La Bible du Semeur).

« Vous de même, jeunes gens, soumettez-vous aux responsables de l’Eglise. Et vous tous, dans vos relations mutuelles, revêtez-vous d’humilité, car l’Ecriture déclare: Dieu s’oppose aux orgueilleux, mais il accorde sa grâce aux humbles. » 1 Pierre 5 :5 (La Bible du Semeur).

Ces versets, et bien d’autres encore, montrent l’importance de l’humilité dans une vie. L’humilité est une vertu qui mérite d’être activement recherchée et cultivée.  Beaucoup de personnages bibliques l’ont compris. Moïse, serviteur de Dieu d’une humilité très remarquable (Nombres 12 :3), a préféré être méprisé avec le peuple de Dieu que de jouir de tous les avantages d’un prince égyptien (Hébreux 11 :24-26) et Dieu l’a utilisé pour libérer Israël de l’esclavage. Le Général Naaman s’est humilié et Dieu l’a guéri de la lèpre (2 Rois 5 :1-19. Le roi Nabuchodosonor  s’est élevé et Dieu l’a abaissé ; mais quand il a reconnu sa faute et s’est humilié, Dieu lui a redonné la dignité et  la gloire qui s’étaient alors évanouies du fait de son orgueil (Daniel 4 :1-34). Le fils prodigue de la parabole s’est humilié devant son père et en retour il a obtenu ce qu’il n’espérait plus (Luc 15 :11-24). Le publicain qui s’est humilié devant Dieu a été justifié tandis que le pharisien qui a fait étalage de ses bonnes œuvres n’a pas été apprécié par le Seigneur (Luc 18 :9-14). Tous ces exemples sont excellents, mais le plus excellent demeure celui du Christ Jésus, le Roi des rois qui s’est abaissé jusqu’au point de laver les pieds de ses disciples (Jean 13 :1-15) et de mourir à la place de ses créatures que nous sommes mais dont le nom est élevé au-dessus de tout nom. En cela, il est le modèle parfait d’humilité (Cf. l’hymne christologique de Philippiens2 :1-11).

Honnêtement, si notre Seigneur s’est humilié jusqu’à ce point, qui sommes-nous pour nous enorgueillir ? Ne devons-nous pas laisser tomber nos vaines ambitions, notre égocentrisme, nos glorioles, et nous engager résolument à marcher sur ses traces ? C’est d’ailleurs à cela qu’il nous invite dans Jean 13 :12-17. Notons ici que l’accent n’est pas mis sur le lavement des pieds au sens littéral du terme mais sur l’humilité capable de pousser un maitre à laver les pieds de son esclave, ou le plus grand patron d’une entreprise à servir le plus petit ouvrier.  C’est révolutionnaire et bouleversant, nous en convenons, mais c’est le seul secret de la vraie grandeur.

Mais avons-nous compris cela ? En tenons-nous compte dans nos attitudes et dans nos agissements ? Nous craignons que cela ne soit pas toujours le cas. Au contraire, Dieu seul connait le nombre de foyers qui se brisent, d’églises ou de groupes chrétiens qui se divisent, d’hommes et de femmes qui s’affrontent verbalement ou physiquement, et de bons projets qui échouent, faute d’humilité. Poussés par l’orgueil, plusieurs n’hésitent pas à lutter, à dénigrer les autres, et à utiliser  des moyens louches pour occuper des postes de leadership et des positions d’honneur. Ne tombons jamais dans ce piège car l’honneur qu’on forge soi-même finit par un lamentable échec mais l’élévation qui vient de Dieu demeure jusque dans l’éternité.   Soyons toujours humbles devant Dieu et devant les êtres humains. Chaque jour et à chaque instant, demandons à Dieu de briser notre orgueil et de nous accorder la grâce d’être humbles. Nous ne le regretterons pas car, faut-il le souligner, l’humilité est le palais de la vraie grandeur.

© Copyright by Moussa Bongoyok, 2009.

%d blogueurs aiment cette page :