SPORT ET SAGESSE

Il-Haraka baraka.(Egyptian proverb) 

Movement is a blessing (Egyptian proverb).

Le movement est une bénédiction (proverbe égyptien).

Signification: Il est bon de faire des efforts physiques.

Source: http://arabic.desert-sky.net/coll_proverbs.html

 

Commentaire à la lumière de la Bible

       Les sociétés traditionnelles africaines étaient riches en activités, mais deux d’entre elles semblaient occuper le premier rang : l’agriculture et l’élevage. Or, ces deux activités impliquaient beaucoup d’efforts physiques, surtout qu’à l’époque, les gens n’avaient pas accès à tous les outils modernes, qui – faut-il le relever – demeurent inaccessibles à un grand pourcentage de la masse paysanne africaine même en ce 21e siècle. Dans ce contexte, il n’était presque pas nécessaire d’inviter les populations à faire du sport. C’était une partie intégrante de la vie quotidienne.

       Aujourd’hui, surtout dans les milieux urbains africains, nous assistons à un nouveau phénomène qui constitue une véritable atteinte à la santé publique. Nous avons un nombre sans cesse croissant de personnes qui travaillent dans des bureaux, se déplacent en moto ou en voiture et s’exercent rarement. Dans certains cercles, cela est perçu comme un symbole de réussite. Pourtant l’organisme humain, pour son bon fonctionnement, a besoin d’exercice corporel. Par contre, le manque d’exercice physique a des effets néfastes sur la santé. Nous comprenons alors la sagesse du proverbe égyptien susmentionné : il-Haraka baraka (le mouvement est une bénédiction).

       Il intéressant de constater qu’après avoir créé le premier être humain, Dieu ne l’a pas laissé sombrer dans l’inactivité, vu que le jardin d’Eden avait pratiquement tout ce dont il avait besoin pour sa survie. Dieu a donné à Adam une double mission : celle de cultiver et de garder le jardin (Genèse 2 :15). Cela impliquait naturellement des efforts physiques. Dieu, dans sa divine sagesse, savait que cela était utile pour l’épanouissement mais aussi pour la santé de l’être humain. Par ailleurs, la Bible admire la discipline et l’esprit de sacrifice des athlètes et les prend en exemple (1 Corinthiens 9 : 24-27 ; 2 Timothée 2 :5 ; 4 :7). Elle nous invite également à prendre soin de notre corps (1 Corinthiens 6 :19-20, Ephésiens 5 :29).

       Cependant, s’il est important de prendre soin du corps, il est encore plus important de prendre soin de l’âme (1 Tim. 1 :4). Il est donc extrêmement dangereux de sacrifier systématiquement les heures de prière, d’études bibliques et de culte sur l’autel du sport et d’autres activités liées strictement à l’épanouissement physique ou matériel. Le plan de Dieu est que nous parvenions à un bon équilibre afin que nous soyons en bonne santé physique et spirituelle. Consacrons un temps régulier aux exercices physiques car cela est nécessaire pour une bonne santé physique mais ne négligeons pas notre santé spirituelle dans la foulée. Dieu veut que nous prospérions tant au plan physique qu’au plan spirituel (Cf. 3 Jean 1 :2).

Moussa Bongoyok

 

© copyright by Moussa Bongoyok, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :